Taux de rebond : comment le diminuer et pourquoi ?

Publié le 18 octobre 2021 par Fabien Grenet

Taux de rebondSite InternetRéférencement SEO

Taux de rebond : comment le diminuer et pourquoi ?

Lorsqu’un internaute ne visite qu’une seule page de votre site avant de le quitter, on parle de « rebond » (ou bounce en anglais). Ce n’est pas bon signe, car cela signifie que votre visiteur ne s’est pas intéressé au reste de votre contenu.

Plus précisément, le taux de rebond est le rapport entre le nombre sessions ouvertes sur votre site, et le nombre de départs du site après une seule page consultée.

Comment interpréter le taux de rebond de votre site ?

Des outils, tels que Google Analytics, vous donneront le taux de rebond de votre site. Prenez votre temps pour analyser toutes ces données au calme, en fonction des particularités de votre site.

À l’origine d’un rebond

De manière plus précise, les actions suivantes sont interprétées comme un rebond si elles sont réalisées sur la première page consultée :

  • l’internaute ferme son navigateur ;
  • l’internaute appuie sur « Retour » ;
  • l’internaute clique sur un lien externe, ou une annonce ;
  • l’internaute saisit une nouvelle URL.

Généralement, les sites ayant une très bonne notoriété parviennent à passer en dessous de la barre des 25% de taux de rebond. Quel que soit le vôtre, votre but est de le réduire au maximum !

Quel rebond pour quel site ?

Habituellement, un taux de rebond inférieur à 50% est plutôt positif. Mais ne vous contentez pas de cette analyse générale ! Le taux de rebond est à interpréter, en premier lieu, en regard du type de votre site.

Les sites sites one-page et les sites mono-produit, sont voués à un taux de rebond élevé. Pour tous les autres sites, divers facteurs entrent en jeu :

  • votre secteur et votre type d’activité (B2B ou B2C) ;
  • le type de la page consultée ;
  • le profil de votre cible (localisation, âge, sexe, etc.).

Par exemple, il est normal qu’un blog ou un site de presse connaisse un taux de rebond élevé. En effet, les internautes n’ont aucune raison de prolonger leur visite sur votre site après avoir lu l’article qui les intéressait.

En revanche, une boutique en ligne obtenant le même taux de rebond doit se poser de sérieuses questions.

Analyse par page

Le taux de rebond global n’est pas le plus significatif : mieux vous pencher sur une analyse page par page. Si le taux de rebond est élevé sur votre page de contact, rien d’alarmant. À l’inverse, le même taux obtenu en page d’accueil signifie que les autres pages de votre site n’ont pas été explorées.

Votre objectif est de rediriger vos visiteurs de la page d’entrée (landing page) vers les autres pages de votre site. Identifiez les pages ayant un taux de rebond anormalement élevé et retravaillez-les grâce aux astuces détaillées ci-dessous.

Comment réduire votre taux de rebond ?

Réduire le taux de rebond équivaut à améliorer le parcours utilisateur. Généralement, vous disposez de 10 à 30 secondes pour remporter l’adhésion de votre visiteur. Soyez le plus efficace possible ! Bien entendu, cela passe par la rapidité de navigation, la pertinence des mots-clés… Mais pas que.

Maillage interne

Guidez votre utilisateur vers les pages de votre site les plus pertinentes pour sa recherche. Pour votre internaute, il est plus facile de cliquer sur un lien que de faire une nouvelle recherche. Vous pouvez par exemple prévoir des articles Corner stone, qui serviront de pilier pour le maillage interne de votre site.

Importance du menu

Le menu permettra à votre visiteur d’identifier très rapidement où trouver le renseignement souhaité. Il doit être rédigé de façon claire, doté d’un visuel agréable et n’inclure qu’un nombre restreint d’éléments (pas plus de 10).

Lisibilité

Votre page doit être complète, sans décourager les internautes. Un contenu trop long, de plus 1 500 mots, risque d’avoir un effet de rebond. Pour faciliter la lecture, intégrez des listes à puces, des encadrés, des sous-titres, etc.

Appel à l’action

En ajoutant un appel à l’action, vous incitez l’internaute à rester un peu plus longtemps. Il peut s’agir d’un lien vers un article connexe, d’un fichier complémentaire à télécharger, d’un bouton qui invite à prendre contact…

L’important ici est que chaque appel à l’action soit pertinent.

Attention aux publicités

Veillez à ne pas abuser de la publicité. Méfiez-vous notamment des fenêtres de publicité pop-up masquant le contenu de votre page. En lassant l’internaute, elles risquent de créer l’effet inverse à votre objectif.

Si vous appliquez méthodiquement tous ces conseils, votre taux de rebond devrait diminuer.

Le plus : le référencement de votre site s’en trouvera optimisé. En effet, si un internaute quitte rapidement votre site et retape la même recherche, Google recevra et analysera cette information. Plus le contenu de vos pages est pertinent avec celui de la recherche de l’internaute, plus vous remonterez dans les moteurs de recherche !

Crédit illustration : vectorjuice – fr.freepik.com

Kromaweb : Agence WordPress - Portrait de Fabien Grenet
FABIEN GRENET
Depuis plus de 8 ans, je travaille en tant que développeur web et intégrateur front-end pour les entreprises et les associations. Spécialiste dans la création de sites web WordPress, mon objectif est d’offrir à mes clients un outil optimisé pour le référencement naturel et lisible sur tous les supports, smartphones, tablettes et ordinateurs.